Bénin : Comment la jeune Sunita est passée d’un étalage au coin de la rue à un restaurant moderne

Après avoir relevé le défi de la vente d’aliments sur une petite table posée au portail du domicile de ses parents, Sunita Sourokou a conceptualisé son idée pour développer « Les Marmites de Fatou », un service de restauration à la pointe de l’innovation. Ce numéro de Potentiel montre que tout peut mener à l’entrepreneuriat. Découverte!

(Visited 5713 times, 1 visits today)

Articles connexes

Commentaire (5)

  1. Merci Sunita, bonne continuation à toi. Il n’y a pas de petit entrepreneur. Tu es une grande cheffe d’entreprise. Tu as l’avenir devant toi et le meilleur reste à venir. Respect. Je n’hésiterai pas lors de mon prochain au Benin d’y faire un tour au restaurant les marmites de Fatou. Pareil t il qu’on y mange bien. Bravo madame.

  2. Bravo Sunita. Je suis très fier de toi. Ce sont des jeunes de ton envergure qui développeront l’Afrique. Bonne chance et que Dieu guide tes pas.

Laisser votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *